fbpx
bibilogo

Vogue Paris 1920-2020, au Palais Galliera

Célébrez les 100 ans du magazine Vogue Paris au Palais Galliera

Banksy

Fondé en 1920 par le groupe média américain Condé Nast, le magazine Vogue Paris fête ses 100 ans au Palais Galliera ! Très vite, le magazine Vogue Paris s’émancipe de ses origines et de l’influence américaine et devient la référence mode parisienne dans le monde entier, allant jusqu’à intégrer le nom de la Ville Lumière dans son titre. C’est ainsi l’un des plus anciens magazines de mode français qui existent encore aujourd’hui. À l’occasion de ses cent ans, le Palais Galliera rend hommage à cet iconique magazine, en lui consacrant une exposition d’envergure consacrée exclusivement à son histoire

Plus qu’un simple témoin des tendances mode et beauté de son époque, Vogue Paris a été un véritable acteur de la mode au cours de ces dix dernières décennies. De plus, ce magazine, de par ses choix éditoriaux affirmés, a accompagné la carrière de nombreux créateurs, illustrateurs, photographes et a soutenu des couturiers français de talent, notamment après la guerre face à l’industrie de mode américaine. Ainsi, cela fait déjà plus d’un siècle que Vogue Paris a été, et est toujours, à la confluence de la mode, de Paris et de la création

Cette exposition exceptionnelle rassemble de très nombreuses couvertures de Vogue Paris, de 1920 à 2020 (des illustrations d’époque aux photographies en couleurs), où se dévoilent l’élégance de la Parisienne, autant fantasmée que réelle. En plus de ces couvertures, vous aurez l’occasion de découvrir de magnifiques clichés des photographes les plus célèbres de Vogue ainsi que des tenues de haute couture qui ont fait la Une de Vogue Paris.  

Voyagez en plein cœur de la mode d’antan jusqu’à nos jours, avec cette exposition-hommage à un magazine mythique qui a marqué son époque, et laisse encore son empreinte dans la mode et la création contemporaine !

🗓 Du 02/10/2021 au 30/01/2022, du mardi au dimanche de 10h à 18h. Nocturne le jeudi jusqu’à 21h.

💸 Tarifs : 14€ (billet combiné avec l’exposition “Une histoire de la mode”, 12€ (tarif réduit), Gratuit (moins de 18 ans). Réservation obligatoire.

📍 Où ? Palais Galliera. 10, avenue Pierre Ier de Serbie, 75016 Paris

🕺🏼 ✌🏻 Pass sanitaire requis !

Découvre le meilleure des sorties culturelles à Paris en téléchargeant notre application culturelle bibi.

Ultime combat. Arts martiaux d’Asie au musée du quai Branly à Paris

Banksy

Ultime combat. Arts martiaux d’Asie au musée du quai Branly à Paris

Le musée du quai Branly consacre une exposition aux arts martiaux d’Asie avec Ultime combat. Que vous pratiquiez les arts martiaux, soyez un grand amateur de films sur ce sujet ou encore passionné par la philosophie des arts martiaux, cette exposition est faite pour vous ! Les disciplines martiales reposent sur la figure mythique du guerrier, héros de légendes et de fiction. Ce personnage allie à la fois technique et spiritualité. Pourtant, tout au long de votre parcours, vous comprendrez que cet art ne se réduit pas à un sport, un continent ou une chronologie particulière. En effet, il est un tout !

L’exposition s’attache à présenter la genèse des arts martiaux, le grand boom des arts martiaux chinois grâce au cinéma hongkongais des années 1970, mais aussi la place des arts martiaux modernes au Japon. La dernière partie est consacrée à la place des combats futuristes des robots. Une installation de 150 robots de cinéma miniatures et géants vous attend ! De la culture classique à la culture pop, découvrez les disciplines martiales autour de plus de 300 œuvres explorant les iconographies du combat dans les cultures indienne, chinoise et japonaise.

L’info bibi : Ultime combat. Arts martiaux d’Asie s’inscrit notamment dans la séquence inaugurale de l’Olympiade culturelle qui instaure un dialogue entre culture et sport. Pour l’occasion, la championne olympique et judoka Clarisse Agbégnénou a été nommée marraine de l’exposition ! 

🗓 Du 28 septembre 2021 au 16 janvier 2022.

💸 Tarifs : de 0 à 12€. Réserver.

📍 Où ? Musée du Quai-Branly – Jacques Chirac. 37, quai Branly, 75007 Paris

🕺🏼 ✌🏻 Pass sanitaire requis !

Découvre le meilleure des sorties culturelles à Paris en téléchargeant notre application bibi.

La Cité de l’architecture & du patrimoine prend de la hauteur

Banksy

La Cité de l’architecture & du patrimoine prend de la hauteur

Prenez de la hauteur avec la Cité de l’architecture & du patrimoine et son exposition Aerodream. Architecture, design et structures gonflables, 1950-2020, dès le mois d’octobre à Paris. L’exposition parcourt de façon ludique, plastique et colorée les différentes interprétations du gonflable. En effet, en art, design ou architecture, le gonflable inspire en raison des nombreuses idées et théories qu’il convoque. On retrouve entre autres, au XVe siècle dans les vanités, la représentation de l’Homo bulla, symbole de la brièveté de la vie pour Erasme. L’Homo bulla est un putto, soit un jeune garçon nu, symbole d’Amour dans la peinture italienne. Dans la peinture, on le représente assis sur un tas d’ossements humain, tout en s’efforçant de faire des bulles de savon. Ces bulles sont à l’image de la vie puisqu’elles peuvent éclater et disparaître à tout moment. Mais, le gonflable, c’est aussi une métaphore de l’enveloppe, de la peau et de la finitude du corps ou encore le symbole de la modernité avec les premiers aérostats ou ballons dirigeables.

Afin de découvrir tout cela, un parcours chrono thématique vous attend, entre genèse du mouvement, approche critique, apogée dans les années 1960 et déclin lors du choc pétrolier de 1973, jusqu’à nos jours. Un beau programme que bibi vous conseille !

Le coup de cœur bibi : déambulez dans l’exposition permanente qui abrite de nombreuses sculptures gonflables authentiques ! Au beau milieu de colonnes et tympans datant du Moyen-Âge, vous pourrez apercevoir ces « pneumatiques » aériens. Les gammes de couleurs propres aux années 1960, l’odeur légère et agréable de plastique et ces chefs-d’œuvre architecturaux vous offriront un voyage qui vous fera virevolter dans le temps et dans l’espace !

🗓 Du 6 octobre 2021 au 14 février 2022.

💸 Tarifs : de 9 à 12. Réserver.

📍 Où ? Cité de l’architecture et du Patrimoine. 1, place du Trocadéro et du 11 Novembre, 75116 Paris

🕺🏼 ✌🏻 Pass sanitaire requis !

Découvre le meilleure des sorties culturelles à Paris en téléchargeant notre application bibi.

Graffiti… dans la rue et après, à La Fab à Paris

Banksy

Graffiti… dans la rue et après, à La Fab

En octobre, le street art s’invite à la galerie du jour de La Fab à Paris. Onze street artists viennent présenter leur art le temps d’un mois lors de l’expo Graffiti. Au programme : peinture, installation, vidéo, sculpture, dessin… La diversité des œuvres exposées et des médiums utilisés cherche à questionner la place de l’art urbain. En effet, on passe d’un art dans la ville à l’air libre, à un art en espace clos, en galerie. Graffiti s’inspire ainsi de la vitalité de ce mouvement et de son originalité afin de vous le découvrir dans un autre environnement.

L’exposition illustre également le lien entretenu entre le street art et agnès b. Dès le début de sa carrière, la créatrice se passionne pour cet art de rue, notamment lorsqu’elle a découvert Basquiat dans le métro de New-York, lorsqu’il taguait encore sous le nom de SAMO. Elle offre ainsi à cet art du dehors, un espace intérieur dédié à l’art.

🗓 Du 24 septembre au 23 octobre 2021.

💸 Tarifs : entrée libre et gratuite. Réserver.

📍 Où ? La Fab. Place Jean – Michel Basquiat, 75013 Paris

🕺🏼 ✌🏻 Pass sanitaire requis !

Découvre le meilleure des sorties culturelles à Paris en téléchargeant notre application bibi.

Bon plan : expo gratuite au Petit Palais à Paris

Banksy

Le bon plan de la semaine : Le Théorème de Narcisse au Petit Palais à Paris

Revoyez vos classiques avec l’exposition gratuite Le Théorème de Narcisse au Petit Palais à Paris ! Jean-Michel Othoniel revisite Les Métamorphoses d’Ovide avec plus de 70 sculptures exposées dans le musée et le jardin du bâtiment. Contrairement au mythe traditionnel, l’artiste cherche à développer l’imaginaire du spectateur, à lui montrer l’importance et le rôle positif que joue le narcissisme dans une œuvre esthétique, comme l’expliquait le philosophe Gaston Bachelard. Ainsi, Jean-Michel Othoniel lutte contre la désillusion du monde et en appelle au rêve… 

Au fil de votre déambulation dans le musée du Petit Palais, vous découvrirez des sculptures qui se reflètent elles-mêmes, mais reflètent également la réalité qui les entoure. Il vous faudra bien ouvrir l’œil puisque ces œuvres seront tout autour de vous ! Suspendues aux arbres, enchâssées dans la structure du bâtiment ou encore au ras de l’eau. Ne manquez rien de ce dialogue artistique fondé sur le réenchantement !

Le conseil bibi : ne jouez pas trop les Narcisse et veillez à ne pas vous regarder de trop près ! Promis ce n’est pas nous, mais Ovide : « Je brûle d’amour pour moi-même. J’allume la flamme que je porte dans mon sein. Ce que je désire est en moi. » Ovide, Les Métamorphoses, III.

🗓 Du 28 septembre 2021 au 2 janvier 2022.

💸 Tarifs : gratuit, entrée libre.

📍 Où ? Petit Palais, Musée des Beaux-Arts. Avenue Winston Churchill, 75008 Paris

🕺🏼 ✌🏻 Pass sanitaire requis !

Découvre le meilleure des sorties culturelles à Paris en téléchargeant notre application bibi.